Avertissements

La SCC a accepté l’interbreed en France c’est à dire l’autorisation aux éleveurs de Minibull de faire reproduire leurs femelles miniatures avec des étalons de taille standard.

Plusieurs éleveurs français passionnés oeuvrent déjà depuis quelques années à améliorer la race en gardant le respect du standard de la taille des Bull Terrier miniatures. Avec cette autorisation, il n’y aura plus de respect du standard. Certes les étalons sélectionnés pour l’interbreed
seront "testés" pour diverses maladies, mais certainement pas pour leurs atouts et tout le monde sait que certains chiens seront forcément proposés malgré leur horrible morphologie...

La décision a été prise beaucoup trop rapidement sans penser aux conséquences que cela peut avoir sur la race et sur les femelles reproductrices elles-même. Le choix d’un étalon de taille standard
sur une femelle miniature amène naturellement à penser aux difficultés
rencontrées par la mère à la mise bas... Chez le Bull Terrier Miniature nous avons la chance d’avoir au moins une femelle sur deux (et même toutes chez certains élevages) qui fait ses chiots par voie naturelle. Dans la situation de l’interbreed, toutes les femelles sont contraintes d’avoir une césarienne à CHAQUE portée...(et après on nous interdit la coupe d’oreilles...). Quant aux chiots nés par césarienne, deux cas de figure s’offrent à eux : soit la mère les accepte et tout se passe bien, soit elle les rejette. Dans ce dernier cas il a été démontré que les chiots n’ayant pas, ou très peu, reçu de contact maternel présentent des problèmes comportementaux plus ou moins gênants pour leur bon
développement à l’âge adulte...

A l’élevage du Treizième Ange vous ne
trouverez pas de mélange de Bull,

mais UNIQUEMENT du VRAI Bull Terrier
MINIATURE.

Alors avant toute acquisition d’un
chiot Bull Terrier Miniature RENSEIGNEZ VOUS !!!